Rechercher

Le bonhomme aux allumettes ou comment se libérer des émotions négatives

Dernière mise à jour : 18 août 2021

La méthode des bonshommes allumettes, mise au point par le thérapeute canadien Jacques Martel, est un outil permettant d’améliorer le bien-être émotionnel d’une personne. C’est une technique basée sur la représentation graphique de deux personnes, d’un exercice symbolique consistant à couper ces liens d’attachement. C’est un outil efficace pour se défaire des émotions désagréables, dues aux liens d’attachement toxiques.


Le principe tient compte des liens d’attachement reliés aux 7 principaux chakras, qui sont des centres énergétiques, par lesquels circule l’énergie vitale et de la capacité du subconscient à retenir ce que l’on écrit, afin d’influencer notre comportement.


Cet exercice peut également se réaliser pour nous et une situation ou nous et nous-même.


Comment procéder ?


Prenez une feuille de papier, une paire de ciseaux, un crayon et des crayons ou feutres de couleur.


En conscience décidez de quel(s) lien(s) d’attachement vous souhaitez vous libérer.


Dessinez-vous comme un petit bonhomme allumette sur la partie gauche de la feuille : la tête, les yeux, le nez, la bouche, le corps, les bras, les jambes. Écrivez en dessous votre prénom et les initiales de votre nom de famille.


Sur la partie droite, dessinez la deuxième personne (ou la situation). A côté et à droite de la feuille et écrivez en-dessous le prénom de cette personne et l’initiale de son nom de famille.


Tracez un cercle de lumière autour de votre bonhomme et autour du 2ème bonhomme (pour symboliser que vous souhaitez ce qu’il y a de mieux pour vous-même et pour cette personne).


Tracez un grand cercle de lumière qui entoure les deux bonhommes. Ensuite, tracez les lignes d’attachement conscientes ou inconscientes entre les deux bonhommes au niveau des 7 chakras (si vous en avez envie vous pouvez les faire de la couleur correspondant à chaque chakra) :



Racine (sexe, rouge)

Sacré (abdomen, orange)

Plexus solaire (estomac, jaune)

Coeur (centre de la poitrine, vert)

Gorge (base de la gorge, bleu

3ème oeil (centre du front, indigo)

Coronal (sommet de la tête, violet)



Pour symboliquement couper les liens :


Coupez la feuille au milieu afin de couper les liens entre les deux personnes en prononçant cette phrase : " avec bienveillance et confiance dans l’avenir, je coupe cette feuille et défais les liens d’attachement entre moi (prénom + initiale nom de famille) et prénom + initiale nom de famille ».


Lorsque les 2 parties sont découpées, brûlez chaque partie en commençant par la partie vous concernant et en finissant par la partie concernant l’autre personne.

Après ce "protocole", dire "Merci, c'est fait


Quelques précisions :


Faire cet exercice, ce n’est pas se couper de la personne représentée mais seulement rompre le lien d'attachement qui n’est pas de l’amour.


Les demandes n’ont pas d’intention précise ; il s’agit de souhaiter ce qu’il y a de mieux pour soi en laissant faire son inconscient.


Ne jamais faire cet exercice pour d’autres personnes, il faut toujours se dessiner soi-même avec une autre personne, représenter une relation dans laquelle nous sommes directement impliqué(e).


En principe cet exercice ne se réalise qu’une seule fois : l’inconscient a enregistré que les lignes d’attachement ont été coupées. Il est toutefois possible de le répéter aussi souvent que l’on ressent des émotions.


Exemples d'utilisation


  • Moi et une autre personne (toute personne qui entretient une relation avec vous-même directement de façon amicale, amoureuse, familiale, professionnelle ou sociale).

  • Moi et une personne décédée (ex : parce que je n’arrive pas à faire mon deuil et le fait qu’elle ne soit plus en vie n’empêche pas que vous puissiez encore souffrir en ressentant des émotions négatives en lien avec cette ancienne relation).

  • Moi dans mon état émotionnel actuel et Moi dans un autre état émotionnel (ex : moi triste et moi gaie)

  • Moi et ma santé (ex : moi en bonne santé et moi malade)

  • Moi et mes sentiments (ex : moi serein et moi angoissé)

  • Moi et une situation (ex : moi et une dispute)

  • Moi et un souci “matériel” (ex : moi et la vente de mon appartement, moi et l’achat d’une voiture)
















6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout